Patrice Chéreau
(1944 – 2013)

Son fécond et audacieux travail de metteur en scène est largement reconnu en Europe pour son goût de l'innovation esthétique. Son écriture visuelle laisse une place importante au mystère, au fantasmagorique et à l'hyper-expressivité. Elle mêle la sensualité des corps à une dimension archaïque du jeu d'acteurs. Héritier comme ses confrères Bernard Sobel, Ariane Mnouchkine, Roger Planchon et Giorgio Strehler de Bertold Brecht et d'Antonin Artaud, Chéreau a pour certain franchi une étape décisive dans la représentation théâtrale contemporaine.


Pour Chéreau, le cinéma garde en commun avec le théâtre l'unité de lieu et de temps : les scènes deviennent à l'écran des séquences. Mais pour lui le cinéma permet de mieux mettre en valeur les émotions picturales de son enfance et de mieux illustrer les tourments de l'âme.

MEMBRE D'HONNEUR
Metteur en scène


France