Thalerhof

Thalerfof (c) Lupi Spuma

« Les aéroports sont transparents, de glace. Un peu comme les aquariums et les miroirs : on peut apercevoir les gens derrière la glace, mais on ne peut pas les atteindre. Il existe d’autres zones, des aires de transits qui ne sont accessibles qu’à l'aide d'un passeport. C’est une réalité tissée à partir de fictions, d’hallucinations, d’illusions. Nous sommes les enfants de notre passé. Le passé ne meurt jamais. Il continue de vivre à l’intérieur de nous, même quand nous ne voulons pas y penser. Tombes, fantômes, cadavres, souvenirs, vénération des ancêtres – sont-ils les corps à partir desquels nous dérivons ? L’unique forme d’immortalité que nous pouvons atteindre est celle du souvenir. Nous respirons la vie à travers ce qui est décédé en écoutant les voix des morts. Du moins, c’est ce que je fais. J’écoute ce qui est mort. Je suis un Slave superstitieux et je crois aux fantômes, comme le faisait ma grand-mère. J’écoute ce qu’ils ont à me dire. J’écoute ceux qu’on a expulsés de mon quartier et déportés vers les camps de concentration de la charmante ville de Graz, sans aucune forme de jugement. J’écoute aussi les voix de ceux qui furent envoyés à la guerre par l’Empereur et qui tombèrent, assassinés, dans les environs de ma ville natale en 1914 et 1915. Je les écoute. Ils vivent sous la terre. Je me dirige vers eux. Puis, j’essaie de transmettre ce que j’ai entendu. » (Andrzej Stasiuk)


Andrzej Stasiuk est l’un des auteurs polonais les plus influents de notre époque. Dans ses récits et essais, il explore la déformation de l’individu sous l’influence des régimes et de la société. Sous la commande du Schauspielhaus Graz, il a entrepris des recherches sur la Première Guerre Mondiale dans la région des Carpates polonaises, en Ukraine et à Graz. Une investigation théâtrale dans notre histoire européenne.


--------------------------------


Thalerhof

Ecrit par Andrzej Stasiuk

Mis en scène par Anna Badora

Scénographie Raimund Orfeo Voigt

Costumes Julia Kornacka

Dramaturgie Britta Kampert and Christian Mayer

Musique Dominik Strycharski

LumièresTamás Bányai

Vidéo Philipp Haupt


Première le 27 septembre 2013

Au Schauspilehaus Graz, Autriche

Performance

Andrzej Stasiuk | Anna Badora

27 septembre - 25 octobre, 2013