Oreste. Électre. Les Troyennes.

Orest Stuttgart

À la fin de la guerre, la paix semble plus lointaine que jamais : Dans Les Troyennes, Euripide ne se concentre pas sur les grandes actions héroïques, mais plutôt sur la période suivant les meurtres, la fourberie et la guerre.


Troie a été vaincue après 10 ans de guerre. Les Troyens sont morts ; leurs femmes, celles qui ont survécu au carnage, doivent se soumettre au despotisme et à la vengeance des Grecs. En les adaptant, John von Düffel relie Les Troyennes aux classiques de Sophocle, d’Eschyle et d’Euripide – Électre, Les Choéphores, et Oreste respectivement – et en fait une histoire sur les effets dévastateurs de la guerre. Au centre du récit : Oreste et sa sœur Électre, qui le soutient et l’encourage à assassiner sa mère Clytemnestre et son mari Égisthe afin de se venger du meurtre de leur père Agamemnon.



Orest. Elektra. Frauen von Troja

Oreste. Électre. Les Troyennes


Ouverture

Au Schauspiel Stuttgart, Allemagne


D’après

Euripide, Sophocle et Éschyle


Adaptation | John von Düffel


Mise en scène | Stephan Kimmig

Scénographie | Katja Haß

Costumes | Kathrin Plath

Musique | Michael Verhovec

Dramaturgie | Carmen Wolfram


Acteurs | Sandra Gerling, Svenja Liesau,

Astrid Meyerfeldt, Anja Schneider, Birgit Unterweger


Ouverture | le 20 février 2016

Au Schauspiel Stuttgart, Allemagne


Photos © Conny Mirbach

Performance

Euripides | Sophocles | Aeschylus | Stephan Kimmig

20 février - 30 juin, 2016