Un banc sur la route

Inspiré d’entretiens, de rapports et de documentation rassemblés pendant plus de trente ans de recherche, Un banc sur la route donne la parole aux Italiennes qui ont immigré en Écosse entre 1850 et 1950, et raconte l’histoire de cent ans d’immigration. Des histoires vraies et touchantes, des voix qui mélangent l’anglais et les dialectes italiens, des récits de peur et d’intégration, de solitude et d’espoir en l’avenir. Le spectacle se construit comme une séquence de « scènes » qui met en avant les évènements principaux – la Grande Guerre, la montée du fascisme, la Seconde Guerre Mondiale – et le ressenti des Italiennes et Écossaises : filles, mères, grand-mères, toutes avec leurs propres expériences, leurs propres vies. Une pièce d’un grand impact visuel, accompagnée par de la musique traditionnelle italienne et écossaise, dans lesquelles les paroles authentiques des interviewées deviennent des lignes du script : Pourquoi avons-nous quitté nos familles ? Parce que nous avions faim, parce qu’il n’y avait pas d’avenir pour nos enfants. On ne s’en va pas si les choses ne vont pas si mal. Personne ne s’en va s’il va bien. La valise est chargée de souffrance.


Un banc sur la route

Je ne suis pas écossaise, je ne suis pas italienne, je suis une femme

Écrit et mis en scène par Laura Pasetti


Piccolo Teatro Studio Melato

24 - 29 janvier 2017

Laura Pasetti

24 - 29 janvier, 2017