Last Man in Cluj-Napoca
Social Error

Social Error, Hungarian Theatre of Cluj, (c) Dudas Erno

Photo: Dudás Ernő


Pour cette création, le Szputnyik Shipping Company s’est associé à l’Union des Théâtres de l’Europe, ainsi qu’à plusieurs théâtres et troupes européennes et a imaginé un projet de théâtre nomade et collaboratif.


Inspiré du roman de Georges Orwell 1984, Social Error a mis en scène les dessous vicieux d’une société réglée sur les principes d’un jeu de stratégie. Ici, pas de solidarité possible, la survie des uns dépend de la déroute des autres et toute alliance n’est qu’un accord d’intérêts. Les individus se livrent à une lutte sans merci pour conserver leur place et survivre dans le jeu. Cruel et drôle à la fois, le spectacle révélait les logiques à l’œuvre derrière les phénomènes sociaux et politiques de nos sociétés modernes.


La première du projet s'est déroulée à Graz, le 19 janvier 2013, avec la présentation de la version germanophone du spectacle – Last Man in Graz – un spectacle spécialement conçu pour le public du Schauspielhaus Graz, dans une distribution constituée de comédiens hongrois (Szputnyik Shipping Company) et autrichiens.


Après une tournée à Mayence, Budapest et Leipzig, le spectacle s’est ensuite joué au sein de notre théâtre membre à Cluj – le Théâtre hongrois de Cluj, Roumanie – dans une version cette fois spécialement créée pour le public de la petite ville roumaine. Le spectacle s'intitulait Last Man in Cluj-Napoca et s’est joué les 3 et 4 novembre 2013.


----------


Pourquoi les hommes ne peuvent-ils pas créer un système social dans lequel la majorité puisse vivre heureux ? – Voilà le point de départ de cette production. En soulevant cette question, les artistes sous-entendaient déjà qu’un tel système social n’existe pas – une position assurée que cette pièce a pris par rapport au monde.


La pièce se présentait sous la forme d’un « show de survie social » qui reprenait et mettait en scène simultanément des éléments d’une émission de télé-réalité, d’un jeu de société et d’une expérience socio-psychologique. Le script contenait une série d’actions et de règles de jeu. La moitié du spectacle était improvisée, en respectant néanmoins des règles, fixées au préalable, et un temps imparti, tandis que l’autre moitié de ce spectacle consistait en une seule scène, répétée et travaillée par les acteurs, ou plutôt joueurs. Tout en employant le langage du théâtre, chacune des scènes se révélait être un jeu, basé sur des règles simples, ou parfois sur des exercices théâtraux, qui correspondait à un certain système, problème ou phénomène social. Ou pas. C’était en effet le spectateur qui décidait du sens, de l’interprétation de la pièce et de ces différents jeux.

Viktor Bodó inventa une histoire fictive pour encadrer le spectacle. Les joueurs furent recrutés pour ce « show de survie social » après un casting en plusieurs tours. Le but était de devenir « Le dernier homme à Graz / Mayence / Leipzig / Parme / Cluj / Budapest » afin de pouvoir participer au Grand Jeu.


Le jeu était mené par un « showman »/ homme de spectacle, qui en était aussi le commentateur – le « Big Brother » – et accordaient des points après que certaines tâches aient été accomplies, ou qui demandait occasionnellement aux spectateurs de voter. L’équipe de base se composait de 10 membres hongrois du Szputnyik Shipping Company. Des acteurs locaux des théâtres partenaires du projet ainsi que des immigrés les rejoignaient, se lançant dans le jeu avec un sérieux désavantage, et leur situation ne s’arrangeait pas en cours de jeu.

Les répétitions ont duré de trois à quatre jours dans chaque théâtre participant au projet. Pendant ces répétitions, certaines parties du spectacle étaient adaptées aux situations locales et aux acteurs qui y participaient : À chaque nouvel endroit, une nouvelle première pour une pièce légèrement différente.


----------------------------


Last Man in Cluj-Napoca – Social Error


Mise en scène par Viktor Bodó

Scénographie et costumes | Juli Balázs

Dramaturgie | Júlia Róbert, Tamás Turai and Anna Veress

Lumières | Tamás Bányai

Musique | Gábor Keresztes

Médias | András Juhász and Gábor Karcis

Vidéo | Dániel Bálint

Scénographie | Gergő Nagy


Assistant à la mise en scène | Andrea Pass

Assistant à la scénographie | Luca Szabados

Editeur | Zsófi Rick

Production | Ildikó Ságodi and Péter Tóth

Direction technique | Zsolt Balogh


Avec les comédiens du Szputnyik Shipping Company Gábor Fábián, Niké Kurta, Dániel Király, Pál Kárpáti, Zoltán Szabó, Kata Pető, Péter Jankovics, Lőte Koblicska, Károly Hajduk, Nóra Rainer-Micsinyei

Et les comédiens du Théâtre hongrois de Cluj Szabolcs Balla, Balázs Bodolai, András Buzási, Loránd Farkas, Éva Imre, Rita Sigmond, Gábor Viola


Produit par le Sputnik Shipping Company

En coproduction avec le Schauspielhauz Graz, le Staatstheater Mainz, le Théâtre hongrois de Cluj, le Schauspiel Leipzig/Centraltheater, la Fondazione Teatre Due de Parme, le Festival Automne en Normandie et le Théâtre National de Budapest.



Au Théâtre hongrois de Cluj, Roumanie

Les 3 et 4 novembre 2013

Performance

Social Error
3 - 4 novembre, 2013

Cluj, Romania
tickets