Klytaimnestra

© Lupi Spurma / Schauspielhaus Graz

La nuit, à la périphérie de la ville. Un homme monte la garde. Dans son insomnie, il ne désire qu’une seule chose : le changement. Les choses doivent changer, les choses ne peuvent rester telles qu’elles sont. Mais à qui doit-il adresser ce désir ? Le ciel et ses dieux sont devenus douteux. Au régent de la ville ? Agamemnon, lequel a sacrifié sa fille Iphigénie pour obtenir des Dieux des vents propices à la victoire sur Troie ? A Clytemnestre son épouse, qui convole dans les bras d’un amant ? Comment une femme volage pourrait-elle faire un bon dirigeant ?


C'est ainsi que commence L’Orestie d'Eschyle. Agamemnon et son cortège de guerriers victorieux sont de retour de Troie. Dans l’entourage du Roi vainqueur, les femmes et filles captives de Troie résident telles des butins de guerre. Parmi celles-ci, la Prophétesse Cassandre, fille de Priam le Roi de Troie, annonce le meurtre d'Agamemnon et la vengeance d’Oreste.


La suite n'est autre que le déroulé des événements qui conduiront à la réalisation de la prophétie. Clytemnestre et son jeune amant assassinent Agamemnon. Electre, qui a été témoin de l'assassinat de son père, décide de le venger et attend pour ce faire, le retour de son frère, Oreste. A son retour, il tue sa mère. Ce faisant, il confirme la domination du règne des Erinyes, déesses antiques responsables du principe de la vengeance du sang, la dernière loi fiable en ces temps incertains. Mais les Erinyes sont soudoyés par de nouveaux jeunes dieux. Le changement est là. A la fin, les citoyens décident du sort d'Oreste. Le crime est négociable. Le ciel est vide, l'homme est seul et entièrement responsabilité de ses actes.


Klytaimnestra

D'après L'Orestie d'Eschyle

Avec la collaboration de Michael Köhlmeier

Mise en scène Anna Badora


Décor Raimund Orfeo Voigt

Costume Werner Fritz

Vidéo Philipp Haupt

Musique Dominik Strycharski

Lumière Paul Grilj

Dramaturgie Regina Guhl


Première le 15 mars 2013 à la Schauspielhaus Graz, Autriche


Les images du spectacle.

Performance

Eschylle | Anna Badora

15 mars, 2013