Volkstheater Wien : Changement du programme

La direction du Volkstheater a décidé d’annuler l’ouverture mondiale de Homohala d’Ibrahim Amir, qui devait être la dernière ouverture de la saison 2015/2016.


La pièce d’Amir prit naissance en 2013, et générait une perspective d’avenir basée sur le camp de protestation des réfugiés dans le parc viennois Sigmund Freud et l’église Votiv : En 2033, un groupe composé d’anciens activistes autrichiens et d’immigrés se réunissent et font le point sur la situation. Est-ce que les réfugiés d’alors ont réussi à s’installer en Autriche ? Est-ce que les partisans privilégiés et les réfugiés se sont en fait jamais rapprochés ? Sont-ils sur un même pied d’égalité ? Les réponses d’Amir sont pessimistes, en partie, et mettent en avant les tendances contemporaines qui pourraient mener à ce futur imaginé – qui s’avère une dystopie totale.


Depuis que le flux massif de réfugiés venant de Syrie et d’Irak a frappé l’Europe Centrale, les auspices pour la production d’Homohalal ont changé – la pièce n’est pas un moyen adapté d’envisager le futur des personnes qui cherchent refuge en Autriche.


Le Volkstheater continuera à collaborer artistiquement avec l’auteur. Mais le Volkstheater a programmé une pièce différente. Brooklyn Memoires (Brighton Beach Memoirs) de Neil Simon, qui se déroule dans le quartier d’immigrés de Brooklyn à la fin des années 30, et dont la première autrichienne s’est tenue au Volkstheater en 1989, aborde la question de la migration différemment.


Sarantos Zervoulakos a quand même mis en scène cette dernière ouverture de la saison.

Représentation

Ibrahim Amir | Neil Simon | Sarantos Zervoulakos

22 avril - 1 juillet, 2016