«Café Europe» à Bochum

web_CafeEuropa_08_04_16_008

Photo © Jennifer Ressel / UTE


Dédié à la question du néo-racisme, aux différentes formes de théâtre politique et à l’utopie d’une société ouverte, le « Café Europe » est un dispositif de dialogue composé d’un bref discours d’ouverture et d’une discussion. Cheminant d’un groupe de discussion à l’autre, le public est invité à participer activement.


Ouvert à un maximum de 80 participants, le « Café Europe » accueillera notamment 40 représentants des théâtres membres de l’UTE et des artistes de théâtre européens, réunis au Schauspielhaus Bochum pour l’Assemblée Générale de l’UTE. Le programme de l’événement comprend également des spectacles et une discussion sur le thème « Le soi et l’étranger ».

Des membres de la troupe d’ensemble du Schauspielhaus Bochum, des personnalités de la vie politique et culturelle de la vallée de la Ruhr et des citoyens de Bochum seront également présents.


••• Les intervenants •••


Martin Dietzsch

Est un sociologue allemand, spécialisé dans l’analyse de l’extrémisme de droite. Il est l’un des co-fondateurs de l’Institut de Recherche Linguistique et Sociale de Duisbourg en 1987, où il travaille en tant qu’assistant à la recherche depuis 1988, et dirige les Archives de l’extrémisme de droite. Entre 1997 et 2005, Martin Dietzsch est rédacteur pour les services d’information générale d’Archiv-Notizen. Il fait également partie du cercle d’édition « Antifaschistische Nachrichten » (Les renseignements antifascistes). Il est l’auteur de nombreuses publications sur l’extrémisme de droite, l’antisémitisme et l’antitsiganisme, parues dans des revues spécialisées internationales.

Sujet : Sous l’effet des flux de migration actuels, les populations, religions et classes sociales connaissent de grandes transformations. L’Allemagne voit ainsi la montée en puissance du racisme et de mouvements populistes d’un nouveau genre. Comment faire la part des choses et savoir qui est qui ? – Une brève introduction.


Anders Lustgarten

a gagné le premier Prix de littérature dramatique Harold Pinter pour sa pièce If you don’t let us dream we won’t let you sleep, une revanche contre le capitalisme financier. Il est l’auteur de projets télévisuels et radiophoniques, ainsi que de pièces commandées par le Théâtre National et le Royal Court Theatre. En raison de ses activités militantes, il a connu la prison sur par moins de quatre continents. Le 11 mars 2016, sa pièce Lampedusa est jouée en première mondiale au Schauspielhaus Bochum.


Hermann Schmidt-Rahmer

a étudié la musicologie et la philosophie à Munich, puis la pratique théâtrales à l’Université des Arts de Berlin. Après s’être engagé auprès de la Freie Volksbühne Berlin, du Schauspielhaus Köln, du Hamburger Schauspielhaus et du Burgtheater de Viennes, il est metteur en scène indépendant depuis 1990 et produit ses créations à Cologne, Berlin, Basel, au Theater Dortmund, au Düsseldorfer Schauspielhaus, au Schauspiel Essen, entre d’autres. Nombre de ses productions ont été distinguées de prix : notamment Rechnitz (Der Würgeengel), qui a remporté le Prix du public en 2011 et Ulrike Maria Stuart le Prix du meilleur spectacle des NRW Theatertreffen en 2012. Cette même année, il est nominé pour le Prix Faust du théâtre. Il est également professeur de scène à l’Université des Arts de Berlin.

Sujet : La politique sur scène dans Die Schutzbefohlenen / Appendix / Coda / Epilog auf dem Boden


Annelie Mattheis

a suivi un parcours universitaire en étude du théâtre et des médias, psychologie et histoire de la littérature moderne allemande à Erlangen et Bern, elle travaille comme dramaturge depuis 2008. En 2011, elle travaille au Théâtre Baden Baden, puis au Hessische Landestheater Marburg jusqu’en 2014. Elle est dramaturge au Schauspielhaus Bochum depuis 2014.


||| CAFÉ EUROPE |||


Interventions de Martin Dietzsch, Anders Lustgarten et Hermann Schmidt-Rahmer.

Modérées par Annelie Mattheis


Suivis de disucssions de groupes

(les discussions seront en allemand, avec traductions simultanées)


9 avril 2016

Au Schauspielhaus Bochm, Allemange


Café Europe s’inscrit dans le cadre du programme artistique de l’Assemblée Générale de l’UTE au Schauspielhaus Bochum

______________________________________________________________________________________________


Dans le cadre du programme de réseau CONFLICT ZONES | ZONES DE CONFLIT de l’UTE.

Avec le soutien du programme Europe créative de l’Union européenne.


LOGO creative europe