Babi Ibrahim libéré de prison

one strong black babi ibrahim

Après 6 mois de détention dans les prisons israéliennes, le comédien et demandeur d’asile soudanais Babi Ibrahim, arrêté pour suspicion de vol, a été libéré de prison.


Babi Ibrahim, figure importante de la communauté soudanaise en Israël, est membre d’une compagnie de théâtre dont la dernière production est une pièce satirique sur la condition des réfugiés en Israël, One Strong Black. Le 18 juillet 2013, Babi Ibrahim est arrêté par la police israélienne pour suspicion de détention d’objets volés – celui-ci n’étant pas parvenu à produire la facture du vélo en sa possession.


Son arrestation et détention ont été rendus possibles par la mise en œuvre d’une nouvelle régulation datant de septembre 2012, qui autorise l’arrestation et détention indéfinie, sans procès, de demandeurs d’asiles soupçonnés de crimes.


Sa libération fait suite à plusieurs mois de campagne, au cours de laquelle l’Union des Théâtres de l’Europe a fait parvenir au gouvernement israélien une lettre officielle signée de la Vice-Présidente de l’UTE exigeant la remise en liberté du comédien.


Photo: One Strong Black